Basquiat-Schiele à la Fondation Vuitton

Fondation Louis Vuitton,
jusqu'
au 14 janvier 2018

Parallèle de génies
D’un bout à l’autre du XXe siècle, de l’Europe à l’Amérique, les œuvres et les vies d’Egon Schiele (1890-1918) et Jean-Michel Basquiat (1960-1988) fascinent par leur fulgurance et leur intensité. Tous deux meurent à 28 ans. En moins d’une décennie, ils seront devenus des figures majeures de l’art de leur siècle.

Ils sont liés par leur destin et leur fortune, celui d’une œuvre courte dont l’impact comme la permanence a peu d’équivalent. Leurs productions vertigineuses peuvent s’expliquer par cette fureur de vivre qui en fait aujourd’hui, au XXIe siècle, de véritables “icônes” pour les nouvelles générations. La nécessité vitale de l’art est la donnée capitale de ces deux œuvres exceptionnelles.

Séparées, dans deux parcours différents, ces expositions sont respectueuses du contexte propre de ces deux œuvres, deux moments aussi riches que différents. Pour Schiele, la Vienne 1900, capitale de l’empire austro-hongrois, foyer intellectuel et artistique de premier plan marqué par la Sécession, le Jugendstil et la naissance d’une modernité intellectuelle et artistique bouillonnante ; pour Basquiat, le New York du début des années 1980 avec la vitalité de sa scène underground, de sa culture urbaine downtown, ses questionnements artistiques et identitaires.

Egon Schiele - Autoportrait à la lanterne chinoise, 1912

Egon Schiele - Femme allongée aux cheveux blonds, 1914

Jean-Michel Basquiat - Untitled, 1982

Jean-Michel Basquiat In Italian, 1983

Fondation Louis Vuitton 
8, avenue du Mahatma Gandhi - 75116 Paris
Metro Les Sablons (L1)
www.fondationlouisvuitton.fr

Lundi, mercredi, jeudi 11h à 20h - vendredi 11h à 21h - samedi, dimanche de 9h à 21h
Fermé le mardi

Entrée, 16€ - Tarif réduit, 10€ : moins de 26 ans, enseignants
5€ : moins de 18 ans, artistes, chômeurs, minima sociaux - Gratuit : handicapés

Abonnement Actualités et Chroniques d'Expos

Recevez régulièrement nos Actualités ou nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Derniers jours...

  • Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle
    Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 1er janvier 2019 

    Réalisme controversé
    Dans son travail aux facettes et aux lectures multiples, vénéré par certains et rejeté par d’autres, Balthus, de son vrai nom Balthasar Klossowski de Rola (1908-2001), trace une voie artistique alternative, voire opposée aux courants des avant-gardes modernes et des représentations que l’on peut s’en faire.

  • Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin
    Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin

    Pavillon Carré de Beaudoin, Paris
    prolongée jusqu'au 2 janvier 2019

    Essentiel de photographe
    Personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l’une des plus grandes figures de cette photographie dite "humaniste", attachée à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, l'artiste se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu’il considère comme l’essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

  • Peintures des lointains au Quai Branly
    Peintures des lointains au Quai Branly

    Musée du Quai Branly, Paris
    jusqu'au 6 janvier 2019

    Regards de découverte
    Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin...C’est un voyage aux destinations multiples que propose à travers cette exposition le musée du quai Branly, en présentant pour la première fois sa collection de peintures.