Caro & Jeunet, à la Halle St-Pierre

Halle St-Pierre, Paris
jusqu'au 31 juillet 2018

Evidente invitation
Caro & Jeunet à la Halle Saint Pierre comme une évidence. il y a bien sûr Montmartre indissociable des pérégrinations sentimentales d’Amélie Poulain, il y a aussi Alien la créature bio-mécanique du dessinateur H.R. Giger à qui la Halle consacra une rétrospective en 2005. Il y a encore des artistes emblématiques de la Halle Saint Pierre que Jeunet découvrit au fil de notre programmation : l’electromécanomaniaque Gilbert Peyre et son esthétique foraine, Ronan-Jim Sevellec et ses cabinets de curiosités miniature à l’élégance fanée, ou encore Jéphan de Villiers et son petit peuple imaginaire nostalgique des civilisations perdues.

Leurs œuvres et les objets « fétiches » des films des deux réalisateurs ne forment qu’un même monde ouvrant de nouvelles voies vers l’imaginaire. Dans ce monde onirique et fantastique où les limites de l’impossible sont toujours repoussées, le rêve enfantin côtoie le conte noir, l’absurde et le cocasse le réalisme poétique.

 

Caro & Jeunet - Invitation Delicatessen

Caro & Jeunet - Story-Board 110° en dessous de zéro

Caro & Jeunet - Costume La Cité des enfants perdus

Caro & Jeunet - Lampe Amelie Poulain

La Halle St-Pierre 
2, rue Ronsard - 75018 Paris
Metro Anvers (L2) ou Abesses (L12)
www.hallesaintpierre.org

Ouvert de lundi à vendredi, de 11h à 18h - samedi, de 11h à 19h - dimanche, de 12h à 18h
Fermé le 14 juillet

Entrée 9€ - Tarif Réduit 7€

Abonnement Chroniques

Recevez chaque mois nos dernières Chroniques d'expositions et d'actualités artistiques...

Derniers jours...

  • Baselitz à la Fondation Beyeler
    Baselitz à la Fondation Beyeler

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 29 avril 2018

    Figuration excentrique
    Georg Baselitz (1938) compte parmi les artistes les plus remarquables de notre temps. Il est considéré comme l’inventeur d’un langage iconographique figuratif qui s’appuie sur un riche répertoire d’éléments stylistiques. Des œuvres poignantes issues de toutes les périodes créatrices de l’artiste et exposées à l’occasion de la rétrospective révèlent toute la richesse significative et stylistique de sa production artistique. 

  • Impressionnistes en exil, à la Tate Britain
    Impressionnistes en exil, à la Tate Britain

    Tate Britain, Londres
    jusqu'au 7 mai 2018

    Art en exil
    Dans les années 1870, la France est dévastée par la guerre franco-prussienne et l'insurrection à Paris, ce qui pousse les artistes à se réfugier à l'autre bout de la Manche. Leurs expériences à Londres et les amitiés qui se sont développées ont non seulement influencé leur propre travail mais ont également contribué à la scène artistique britannique.

  • 1789-1914 : Les Hollandais à Paris, au Petit-Palais
    1789-1914 : Les Hollandais à Paris, au Petit-Palais

    Petit-Palais, Paris
    jusqu'au 13 mai 2018

    Emigration et échanges
    De 1789 à 1914, plus d’un millier d’artistes hollandais se rendent en France, attirés par la Ville-Lumière et le dynamisme de sa vie artistique. Paris est en effet la destination prisée de nombre d’artistes du monde entier. Elle attire par les multiples possibilités qu’elle offre : son enseignement, les opportunités de carrière, la richesse de ses musées et un marché de l’art en plein essor.