Chagall, du noir et blanc à la couleur, au Musée Caumont-Aix

Hotel de Caumont, Aix-en-Provence
jusqu'au 24 mars 2019

Reconstruction par la couleur
Consacrée à la deuxième partie de la carrière du célèbre maitre de la couleur Marc Chagall (1887-1985), cette exposition met en lumière son renouvellement artistique et révèle chaque étape de création de son œuvre à partir de l’année 1948 jusqu’à son décès, incessant dialogue entre la couleur et le noir et blanc, décisif pour le renouvellement de son art.

La maîtrise de la couleur, déjà affirmée chez le jeune artiste, anticipe et nourrit la conception de dessins et de gravures en noir et blanc, cependant, dans l’après-guerre, la couleur noire, puissance sourde et vertigineuse, devient le catalyseur de souvenirs sombres mais aussi des aspirations d’une Europe en reconstruction.

Toujours à l’écoute de son temps, Chagall inverse alors son processus de création et commence un cheminement audacieux, qui, de l’exploration des subtilités lumineuses et formelles du noir et blanc, le conduira à l’épanouissement des tonalités chromatiques d’autant plus vives et intenses. Par ailleurs, l’expérience d’un espace pictural monumental, faite aux États-Unis grâce aux commandes de décors et costumes pour le ballet, éveille un nouvel intérêt pour la couleur, appréhendée en tant qu’élément de construction de volumes et d’espaces.

Marc Chagall, Les amoureux au poteau, 1951

 Marc Chagall, La nuit verte, 1952

Marc Chagall, L’écuyère, 1955

Marc Chagall, Esquisse pour Le Rappel, 1968-1971


Hôtel de Caumont - Centre d’Art
3, rue Joseph Cabassol 13100 Aix-en-Provence
Arret Bastion (Zest 1, 2, 3)
www.caumont-centredart.com

Ouvert tous les jours de 10h à 18h, et jusqu'à 19h de mai septembre

Entrée : 14€ - Tarif Réduit 11€ : handicapés, demandeurs d’emploi
Tarif Jeune 9,50€ : 7-25 ans - Gratuit : moins de 7 ans

Abonnement Actualités et Chroniques d'Expos

Recevez régulièrement nos Actualités ou nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Exposition à la une…

Derniers jours...

  • Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle
    Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 1er janvier 2019 

    Réalisme controversé
    Dans son travail aux facettes et aux lectures multiples, vénéré par certains et rejeté par d’autres, Balthus, de son vrai nom Balthasar Klossowski de Rola (1908-2001), trace une voie artistique alternative, voire opposée aux courants des avant-gardes modernes et des représentations que l’on peut s’en faire.

  • Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin
    Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin

    Pavillon Carré de Beaudoin, Paris
    prolongée jusqu'au 2 janvier 2019

    Essentiel de photographe
    Personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l’une des plus grandes figures de cette photographie dite "humaniste", attachée à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, l'artiste se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu’il considère comme l’essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

  • Peintures des lointains, au Musée du Quai Branly
    Peintures des lointains, au Musée du Quai Branly

    Musée du Quai Branly, Paris
    jusqu'au 6 janvier 2019

    Regards de découverte
    Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin...C’est un voyage aux destinations multiples que propose à travers cette exposition le musée du quai Branly, en présentant pour la première fois sa collection de peintures.