Foujita; Peindre dans les années folles, au Musée Maillol

Musée Maillol, Paris
jusqu'au 15 juillet 2018

Rencontre nippone
Tour à tour dandy des Années Folles, peintre perfectionniste, photographe ouvert au monde, artisan magicien du quotidien et illustrateur respectueux des textes, Leonard Foujita (1886-1968), est l’une des figures célèbres de l’Ecole de Paris. Artiste complet, il connaît, se réapproprie et détourne les codes avec beaucoup d’humour et un regard bienveillant à l’égard de tous. 

Après un apprentissage à l’école des beaux-arts de Tokyo, Foujita arrive en 1913 à Paris à l’âge de 27 ans. Dès son arrivée, il cherche et retrouve des repères au Louvre. Il va se réinventer en créant un art moderne et figuratif mariant les styles orientaux et occidentaux. Il allie la peinture primitive italienne à celle des gracieuses estampes japonaises Nishiki-e. Virtuose, acrobate, humoriste, Foujita traverse les grands courants modernistes sans dévier de son schéma de recherche, respectueux de ses racines japonaises et du classicisme des maîtres occidentaux, louant le Japon tout en fertilisant Paris et l’art occidental, de ses puissantes racines orientales.

Dans l'exposition, plus d’une centaine d’œuvres majeures, issues de collections publiques et privées, retracent le caractère exceptionnel des années folles de Foujita à Montparnasse, entouré de ses amis Modigliani, Zadkine, Soutine, Indenbaum, Kisling ou Pascin. L’exposition se concentre sur la première période parisienne très productive de l’artiste, entre 1913 et 1931.

Foujita, Femme allongée, Youki, 1923

Foujita, Le petit bouddha, 1918

Foujita, Grande composition 1 dite Composition au lion, 1928

Foujita, Autoportrait au chat, 1927

Musée Maillol 
61 rue de Grenelle 75007 Paris
Metro : Rue du Bac (L12)
www.museemaillol.com

Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30, nocturne vendredi jusqu’à 21h30

Entrée 13€ - Tarif réduit 11€ : Moins de 18 ans, étudiants, chômeurs, handicapés
Gratuit : Moins de 7 ans

Abonnement Chroniques

Recevez chaque mois nos dernières Chroniques d'expositions et d'actualités artistiques...

Derniers jours...

  • Baselitz à la Fondation Beyeler
    Baselitz à la Fondation Beyeler

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 29 avril 2018

    Figuration excentrique
    Georg Baselitz (1938) compte parmi les artistes les plus remarquables de notre temps. Il est considéré comme l’inventeur d’un langage iconographique figuratif qui s’appuie sur un riche répertoire d’éléments stylistiques. Des œuvres poignantes issues de toutes les périodes créatrices de l’artiste et exposées à l’occasion de la rétrospective révèlent toute la richesse significative et stylistique de sa production artistique. 

  • Impressionnistes en exil, à la Tate Britain
    Impressionnistes en exil, à la Tate Britain

    Tate Britain, Londres
    jusqu'au 7 mai 2018

    Art en exil
    Dans les années 1870, la France est dévastée par la guerre franco-prussienne et l'insurrection à Paris, ce qui pousse les artistes à se réfugier à l'autre bout de la Manche. Leurs expériences à Londres et les amitiés qui se sont développées ont non seulement influencé leur propre travail mais ont également contribué à la scène artistique britannique.

  • 1789-1914 : Les Hollandais à Paris, au Petit-Palais
    1789-1914 : Les Hollandais à Paris, au Petit-Palais

    Petit-Palais, Paris
    jusqu'au 13 mai 2018

    Emigration et échanges
    De 1789 à 1914, plus d’un millier d’artistes hollandais se rendent en France, attirés par la Ville-Lumière et le dynamisme de sa vie artistique. Paris est en effet la destination prisée de nombre d’artistes du monde entier. Elle attire par les multiples possibilités qu’elle offre : son enseignement, les opportunités de carrière, la richesse de ses musées et un marché de l’art en plein essor.