Garouste, Diane et Actéon, au Musée Chasse et Nature

Musée de la Chasse et de la Nature, Paris
jusqu'au 1er juillet 2018

Mythe revisité
À la demande du musée de la Chasse et de la Nature, Gérard Garouste (né en 1946) s’est intéressé au mythe de Diane et Actéon, l’un des plus beaux qu’ait relatés le poète latin Ovide ; Actéon, chasseur insatiable, s’étant aventuré dans un bois à la recherche de la fraicheur, surprend la déesse Diane alors qu’elle se baigne nue avec ses suivantes. Lui, simple mortel, ose porter un regard de désir sur la divinité qui se venge en lui jetant un sort. Soudain transformé en cerf, il devient la proie de ses propres chiens qui le mettent à mort.

Le mythe qui traite du regard, du désir et de la capture, avait tout pour séduire Gérard Garouste. Aussi, ne se contentant pas de satisfaire la commande du musée de la Chasse et de la Nature, celui-ci a multiplié les études, les dessins et les toiles sur ce thème. Singulièrement, la déesse Diane y ressemble à l’épouse du peintre tandis que ce dernier prête ses traits à l’infortuné chasseur. Pour l’exposition, toutes les œuvres ainsi produites sont réunies autour du tableau peint pour le musée. Elles entrent en résonance avec les œuvres anciennes illustrant ce thème au sein des collections permanentes.

En parallèle, la Galerie Templon présentera Zeugma du 15 mars au 12 mai, une grande exposition personnelle de Gérard Garouste réunissant une trentaine d’œuvres inédites. L’artiste exposera également Zeugma aux Beaux-Arts de Paris : le grand oeuvre drolatique, ses Indiennes, ses Ellipses et La Dive BacBuc, installations monumentales et dispositifs théâtraux, du 15 mars au 15 avril.

Garouste - Diane et Actéon - 2015

Garouste - Actéon emasculé, 2017

Garouste - Le cerf compagnon - 2015

Garouste - Les deux mules sur le pont - 2017


Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives - 75003 Paris
Metro : Hôtel de Ville (L1) et Rambuteau (L11)
www.chassenature.org

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h, nocturne mercredi jusqu'à 21h30
Fermé lundi et jours fériés

Entrée 8€ - Tarif réduit 6€ : 18 à 26 ans
Gratuité : moins de 18 ans, artistes, handicapés, chômeurs, minima sociaux

Abonnement Chroniques

Recevez chaque mois nos dernières Chroniques d'expositions et d'actualités artistiques...

Derniers jours...

  • Baselitz à la Fondation Beyeler
    Baselitz à la Fondation Beyeler

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 29 avril 2018

    Figuration excentrique
    Georg Baselitz (1938) compte parmi les artistes les plus remarquables de notre temps. Il est considéré comme l’inventeur d’un langage iconographique figuratif qui s’appuie sur un riche répertoire d’éléments stylistiques. Des œuvres poignantes issues de toutes les périodes créatrices de l’artiste et exposées à l’occasion de la rétrospective révèlent toute la richesse significative et stylistique de sa production artistique. 

  • Impressionnistes en exil, à la Tate Britain
    Impressionnistes en exil, à la Tate Britain

    Tate Britain, Londres
    jusqu'au 7 mai 2018

    Art en exil
    Dans les années 1870, la France est dévastée par la guerre franco-prussienne et l'insurrection à Paris, ce qui pousse les artistes à se réfugier à l'autre bout de la Manche. Leurs expériences à Londres et les amitiés qui se sont développées ont non seulement influencé leur propre travail mais ont également contribué à la scène artistique britannique.

  • 1789-1914 : Les Hollandais à Paris, au Petit-Palais
    1789-1914 : Les Hollandais à Paris, au Petit-Palais

    Petit-Palais, Paris
    jusqu'au 13 mai 2018

    Emigration et échanges
    De 1789 à 1914, plus d’un millier d’artistes hollandais se rendent en France, attirés par la Ville-Lumière et le dynamisme de sa vie artistique. Paris est en effet la destination prisée de nombre d’artistes du monde entier. Elle attire par les multiples possibilités qu’elle offre : son enseignement, les opportunités de carrière, la richesse de ses musées et un marché de l’art en plein essor.