Art Brut japonais #II, à la Halle-St-Pierre

Halle St-Pierre, Paris
jusqu'au 10 mars 2019

Créateurs singuliers
A l’occasion du Tandem PARIS-TOKYO, la Halle Saint Pierre présente Art Brut Japonais II. A l’heure où l’art brut trouve une place importante sur la scène de l’art contemporain, le Japon contribue à porter ce phénomène artistique au-delà de son ancrage originel occidental. 

Une cinquantaine de créateurs témoignent qu’au sein de toutes les cultures, des personnalités singulières inventent leur propre mythologie et leur propre langage figuratif. Issus d’ateliers ou œuvrant de façon autonome et indépendante, ces créateurs, souvent confrontés à un isolement mental ou social, utilisent toutes les techniques, tous les matériaux, détournant même les codes les plus traditionnels de la céramique ou de l’origami. Les œuvres présentées dans l’exposition sont le fruit de nouvelles prospections, apportant la démonstration que les ouvrages d’art brut sont, comme le notait Jean Dubuffet « l’opération artistique toute pure, brute, réinventée dans l’entier de toutes ses phases par son auteur, à partir seulement de ses propres impulsions ».
 

Masaru INOUE, Déesse, 2015

Hiroshi FUKAO, Poisson, 2009

Takumi MATSUHASHI, Camion de papier, 2014

Makoto FUKUI, Monde Parallèle, 2012

 

La Halle St-Pierre 
2, rue Ronsard 75018 Paris
Metro Anvers (L2) ou Abesses (L12)
www.hallesaintpierre.org

Ouvert de lundi à vendredi de 11h à 18h, samedi de 11h à 19h, dimanche de 12h à 18h.
Fermé les 25 décembre, 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, et le mois d'août

Entrée 9€ - Tarif Réduit 7€ : Chômeurs, handicapés, étudiants, moins de 15 ans

Abonnement Actualités et Chroniques d'Expos

Recevez régulièrement nos Actualités ou nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Derniers jours...

  • Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle
    Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 1er janvier 2019 

    Réalisme controversé
    Dans son travail aux facettes et aux lectures multiples, vénéré par certains et rejeté par d’autres, Balthus, de son vrai nom Balthasar Klossowski de Rola (1908-2001), trace une voie artistique alternative, voire opposée aux courants des avant-gardes modernes et des représentations que l’on peut s’en faire.

  • Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin
    Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin

    Pavillon Carré de Beaudoin, Paris
    prolongée jusqu'au 2 janvier 2019

    Essentiel de photographe
    Personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l’une des plus grandes figures de cette photographie dite "humaniste", attachée à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, l'artiste se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu’il considère comme l’essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

  • Peintures des lointains, au Musée du Quai Branly
    Peintures des lointains, au Musée du Quai Branly

    Musée du Quai Branly, Paris
    jusqu'au 6 janvier 2019

    Regards de découverte
    Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin...C’est un voyage aux destinations multiples que propose à travers cette exposition le musée du quai Branly, en présentant pour la première fois sa collection de peintures.