Peintures des lointains au Quai Branly

Musée du Quai Branly, Paris
jusqu'au 6 janvier 2019

Regards de découverte
Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin...C’est un voyage aux destinations multiples que propose à travers cette exposition le musée du quai Branly, en présentant pour la première fois sa collection de peintures.

Au-delà de l’aspect historiographique, cette collection permet aussi d’explorer la thématique du regard sur l’autre, et en l’occurrence de l’homme européen sur le vaste monde à l’heure des grandes expéditions. Face à l’étranger et à l’inconnu, les artistes occidentaux expriment sensations, émotions et points de vues variés. Nées d’initiatives individuelles ou exécutées sur commande, leurs créations retranscrivent la mutation du regard porté en Occident sur les peuples, sociétés et territoires plus ou moins lointains, sans occulter la part de stéréotypes et de racisme.
Face au choix d’un monde qui lui ouvre ses portes, l’art occidental emprunte différentes voies : cédant d’abord à la tentation de l’exotisme – où l’exaltation de la couleur et de la lumière sert les rêves d’un Orient de luxe et de volupté – il figurera par la suite un regard plus réaliste, ethnographique, attentif à l’autre.

Le Flamboyant, Martinique, Jean Dunand, 1930

Baie d’Along, Lucien Lièvre,  n des années 1920 – début des années 1930

Fernand Lantoine - Duco Sangharé (Peule)

Jules Ferry recevant les délégués des colonies, Frédéric Regamey (1849 – 1925), 1892

Musée du Quai Branly 
37, quai Branly - 75007 Paris
Metro Pont de l'Alma (RER C)
www.quaibranly.fr

Ouvert de Mardi, mercredi, dimanche, de 11h à 19h et jeudi à samedi, de 11h à 21h
Fermé le lundi

Entrée 10€ - Tarif Réduit 7€

Abonnement Actualités et Chroniques d'Expos

Recevez régulièrement nos Actualités ou nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Derniers jours...

  • Nicolas de Staël en Provence, à Caumont-Aix
    Nicolas de Staël en Provence, à Caumont-Aix

    Hotel de Caumont, Aix-en-Provence
    jusqu'au 23 septembre 2018

    Couleurs et paysages du Sud
    La période provençale de Nicolas de Staël (1913-1955) marque un tournant essentiel, aussi bien dans sa vie que dans son œuvre. Entre 1953 et 1954, la lumière du Midi, la beauté du pays, une rencontre amoureuse et l’épreuve de la solitude, sont autant d’expériences qui nourrissent son imaginaire et le rythme spectaculaire de sa production artistique. 

  • Picasso-Picabia, au Musée Granet d'Aix
    Picasso-Picabia, au Musée Granet d'Aix

    Musée Granet, Aix-en-Provence
    jusqu'au 23 septembre 2018

    Confrontation de créateurs
    Unis par des origines méridionales communes, l’Espagnol Pablo Picasso (1881-1973) et le Français de père hispano-cubain Francis Picabia (1879-1953), furent plus proches que ce que l’histoire en a retenu. Goûtant la même liberté d’expérimentation en art, leurs carrières respectives, pour différentes qu’elles soient, ne furent qu’une longue rupture avec l’idée même de style.

  • Bernard Buffet, Collection Bergé, à St-Rémy-de-Provence
    Bernard Buffet, Collection Bergé, à St-Rémy-de-Provence

    Musée Estrine, St-Rémy-de-Provence
    jusqu'au 23 septembre 2018

    Collection intime
    En 1950, lorsque Pierre Bergé fait la connaissance de Bernard Buffet (1928-1999), l’artiste est déjà célèbre. Remarqué par quelques critiques au Salon des Indépendants en 47, le jeune artiste s’impose par un style qui n’appartient qu’à lui. A une époque où l’art abstrait gagne du terrain, il opte résolument pour la figuration. En un éclair, leurs destins se lient et les deux hommes se rendent en Bretagne puis en Provence, où Buffet travaillera jusqu’en 1955. Pendant huit ans les deux hommes ont vécu dans une totale complicité. Ce sont des années très fécondes pour l’artiste qui travaille tel un forçat, enfermé dans l’atelier.