Picasso; bleu et rose à Orsay

Musée d'Orsay, Paris
jusqu'
au 6 janvier 2019

Post-Impressionnisme d'avant-garde
En 1900, à dix-huit ans, l'alors jeune Pablo Ruiz Picasso (1881-1973), qui signe bientôt Picasso, a tout du jeune prodige. Sa production se partage entre tableaux académiques, pour se justifier vis-à-vis de son père, professeur rêvant d'une carrière officielle pour son fils, et œuvres plus personnelles, au contact de l'avant-garde barcelonaise. C'est sa peinture de salon qui le conduit à Paris, désigné pour représenter son pays à la section espagnole des peintures de l'Exposition Universelle…

S'ouvre alors une période de création intense ponctuée par les allers et retours de l'artiste entre l'Espagne et la capitale française. Entre 1900 et 1906, l'œuvre de Picasso passe progressivement d'une riche palette colorée aux accents pré-fauves, qui doit tout autant au post-impressionnisme de Van Gogh qu'à Toulouse-Lautrec, aux quasi-monochromes de la "période bleue", puis aux tonalités roses de la "période des Saltimbanques", et aux variations ocres de Gósol.

Cette exposition embrasse les périodes "bleue" et "rose" dans leur continuité plutôt que comme une succession d'épisodes cloisonnés. Elle met en évidence la première identité artistique de Picasso et certaines de ses obsessions, constantes de sa création.

Première collaboration de grande ampleur entre le musée d'Orsay et le Musée national Picasso-Paris, l'exposition propose une lecture renouvelée des années 1900-1906, période essentielle de la carrière de l'artiste qui n'a à ce jour jamais été traitée dans son ensemble par un musée français.
 

Pablo Picasso,

Pablo Picasso,

Pablo Picasso,

Pablo Picasso,

 

Musée d'Orsay 
1, rue de la légion d'honneur - 75007 Paris
Métro Solférino (L12) ou Musée d'Orsay (RER C)
www.musee-orsay.fr

Ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 18h, nocturne jeudi jusqu'à 21h45
Fermé le lundi, le 1er mai et le 25 décembre

Entrée 14€ - Tarif Réduit 11€ : 18-25 ans hors CE
Gratuit : moins de 26 ans CE, handicapés, demandeurs d'emploi

Abonnement Actualités et Chroniques d'Expos

Recevez régulièrement nos Actualités ou nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Derniers jours...

  • Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle
    Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 1er janvier 2019 

    Réalisme controversé
    Dans son travail aux facettes et aux lectures multiples, vénéré par certains et rejeté par d’autres, Balthus, de son vrai nom Balthasar Klossowski de Rola (1908-2001), trace une voie artistique alternative, voire opposée aux courants des avant-gardes modernes et des représentations que l’on peut s’en faire.

  • Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin
    Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin

    Pavillon Carré de Beaudoin, Paris
    prolongée jusqu'au 2 janvier 2019

    Essentiel de photographe
    Personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l’une des plus grandes figures de cette photographie dite "humaniste", attachée à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, l'artiste se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu’il considère comme l’essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

  • Peintures des lointains au Quai Branly
    Peintures des lointains au Quai Branly

    Musée du Quai Branly, Paris
    jusqu'au 6 janvier 2019

    Regards de découverte
    Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin...C’est un voyage aux destinations multiples que propose à travers cette exposition le musée du quai Branly, en présentant pour la première fois sa collection de peintures.