Déclarations de Sebastião Salgado, au Musée de l'Homme

Musée de l'Homme, Paris
jusqu'au 30 juin 2019

Regard humaniste actuel
Pour commencer la Saison "En droits", le grand photographe humaniste franco-brésilein Sebastião Salgado raconte l’histoire des droits de l’Homme telle qu’il l’a ressentie tout au long de ses 40 ans de carrière de photographe d'agences de Presse dans une vingtaine de pays. 

30 photographies témoignent ainsi de la nécessité de faire vivre au quotidien les droits énoncés dans la Déclaration quelle que soit la région du monde concernée.

 

Salgado - Camp de Kebeho pour les rapatrié du Zaire et du Burundi, Rwanda 1995

Salgado - Churchgate Station de Bombay, India, 1995

Salgado - Centre de la FEBEM (Fondation pour le bien-être de l'enfance) Sao Paulo, Brésil, 1996

Salgado - Centre de rehabilitation d'enfants polio Amar Jyoti, Karkar Dooma, Inde 2001

Salgado - Moment de prière dans les grandes dunes de sable à Maor, Tadrart, Sud de Djanet, Algérie 2009.jpg


Musée de l'Homme
17 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75116 Paris
Metro : Trocadero (L6, L9)
www.museedelhomme.fr

Ouvert le lundi et du mercredi au dimanche, de 10h à 18h
Fermé le mardi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Entrée 12€ - Tarif Réduit 9€ : Pass Education
Gratuit : moins de 26 ans UE, demandeurs d’emploi, minima sociaux, handicapés

Abonnement aux Chroniques d'Expos

Recevez chaque mois nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Derniers jours...

  • Chagall, du noir et blanc à la couleur, à Aix-en-Provence
    Chagall, du noir et blanc à la couleur, à Aix-en-Provence

    Hotel de Caumont, Aix-en-Provence
    jusqu'au 24 mars 2019

    Reconstruction par la couleur
    Consacrée à la deuxième partie de la carrière du célèbre maitre de la couleur Marc Chagall (1887-1985), cette exposition met en lumière son renouvellement artistique et révèle chaque étape de création de son œuvre à partir de l’année 1948 jusqu’à son décès, incessant dialogue entre la couleur et le noir et blanc, décisif pour le renouvellement de son art.

  • Mitchell-Riopelle au FHEL de Landerneau
    Mitchell-Riopelle au FHEL de Landerneau

    Fonds Hélène et Edouard Leclerc, Landerneau
    jusqu'au 22 avril 2019

    Abstraction de couple
    La peintre américaine Joan Mitchell (1925‑1992) et le peintre canadien Jean‑Paul Riopelle (1923-2002) s’inscrivent, à l’image de Claudel et Rodin, de Lee Miller et Man Ray, ou de Frida Kahlo et Diego Rivera, dans la constellation des mythologies sentimentales et artistiques, où se révèle toute la portée d’un lien affectif étroit entre deux créateurs passionnés et audacieux.

  • Art brut du Japon, à la CAB de Lausanne
    Art brut du Japon, à la CAB de Lausanne

    Collection de l'Art Brut, Lausanne
    jusqu'au 28 avril 2019

    Art Brut contemporain
    Bien que parmi les œuvres collectionnées par le théoriste de l'Art Brut Jean Dubuffet, conservées aujourd’hui à la Collection de l’Art Brut de Lausanne, certaines ont pour auteurs des personnes internées, beaucoup d’autres ont été réalisées par des auteurs n’ayant jamais fréquenté d’institutions psychiatriques. L’exposition propose des œuvres de vingt-quatre artistes autodidactes contemporains japonais, présentées pour la toute première fois dans une institution muséale européenne.