Zao Wou-Ki ; L’espace est silence, au MAM

Musée d'Art Moderne, Paris
jusqu'au 6 janvier 2019

Art universel
Artiste au croisement de plusieurs mondes, Zao Wou-Ki (1920-2013) quitte la Chine en 1948 pour venir à Paris. Son œuvre traverse les débats esthétiques qui marquent le développement de l’art moderne et, s’il appartient à une scène parisienne qu'il apprécie, il perçoit très tôt la vitalité de la peinture américaine tout en renouant avec certains traits de la peinture chinoise.

Première grande exposition consacrée à Zao Wou-Ki (1920-2013) en France depuis quinze ans. Si son œuvre est aujourd’hui célèbre, les occasions d’en percevoir la complexité sont demeurées trop rares à Paris. L’exposition souhaite en renouveler la lecture et invite à une réflexion sur le grand format.
En insistant sur la portée universelle de son art et sur sa place aux côtés des plus grands artistes de la deuxième moitié du XXe siècle, l'exposition présente une sélection de quarante œuvres de très grandes dimensions dont certaines, comme un ensemble d’encres de 2006, n’ont jamais été exposées.

Zao Wou-Ki, 27.02.98 - 1998

Zao Wou-Ki, Hommage à Edgar Varèse - 25.10.64, 1964

Zao Wou-Ki, Sans titre, 2006


Musée d'Art Moderne
11, avenue du President-Wilson - 75016 Paris
Metro : Alma-Marceau (L9)
www.mam.paris.fr

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne jeudi jusqu'à 22h.
Fermé le lundi

Entrée 12€ - Tarif réduit 10€ : 18 à 26 ans, enseignants
Gratuité : moins de 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux

Abonnement Actualités et Chroniques d'Expos

Recevez régulièrement nos Actualités ou nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Derniers jours...

  • Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle
    Balthus à la Fondation Beyeler de Bâle

    Fondation Beyeler, Bâle
    jusqu'au 1er janvier 2019 

    Réalisme controversé
    Dans son travail aux facettes et aux lectures multiples, vénéré par certains et rejeté par d’autres, Balthus, de son vrai nom Balthasar Klossowski de Rola (1908-2001), trace une voie artistique alternative, voire opposée aux courants des avant-gardes modernes et des représentations que l’on peut s’en faire.

  • Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin
    Willy Ronis au Pavillon Carré de Beaudoin

    Pavillon Carré de Beaudoin, Paris
    prolongée jusqu'au 2 janvier 2019

    Essentiel de photographe
    Personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l’une des plus grandes figures de cette photographie dite "humaniste", attachée à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, l'artiste se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu’il considère comme l’essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

  • Peintures des lointains au Quai Branly
    Peintures des lointains au Quai Branly

    Musée du Quai Branly, Paris
    jusqu'au 6 janvier 2019

    Regards de découverte
    Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin...C’est un voyage aux destinations multiples que propose à travers cette exposition le musée du quai Branly, en présentant pour la première fois sa collection de peintures.