Street-Art vivant et GaleRue Cascades

Intervention Jimmy C à la GaleRue Cascades

Nous collaborons depuis sa création l'été 2016, à la "GaleRue Cascades", invitant des artistes de talent à investir le mur de dos du "Bistrot Mésanges", qui le prête gentiment en accord avec la mairie du 20e, afin de faire découvrir leurs différents univers aux visiteurs et habitants du quartier.

Visite libre permanente :
91 rue des Cascades, Paris 20e - Metro Jourdain
facebook.com/galeruecascades

Max Tetar, Mars 2018

Tetar - Galerue Cascades 2018

6e édition de la Galerue Cascades, l'artiste Tetar, dont le parcours et la personnalité l'ont conduit à développer un code graphique propre, intimement lié à son approche de l'art située entre le tag et le primitivisme.

facebook.com/max.tetar

Evazesir, Novembre 2017

Evazesir à la GaleRue Cascades

5e édition de la Galerue Cascades, le duo d'artistes Evazesir. L'une peintre, l'autre graffeur-pochoiriste, ils unissent leurs styles dans des compositions grands formats mêlant humour, imagerie populaire et réflexion sur notre rôle dans la société.

www.norulescorp.com

Eddie Colla, Juin 2017

Eddie Colla - Galerue Cascades, Juin 2017

4e édition de la Galerue Cascades, l’artiste américain Eddie Colla, ex-photographe de mode et publicité, nous dévoile son travail de rue dans lequel il dénonce un monde consumériste devenu dégradé et hostile.

www.eddiecolla.com

13bis, Mars 2017

13bis - Galerue Cascades, Mars 2017

3e édition de la Galerue Cascades, l'artiste collagiste 13 bis, nous emporte dans son univers poétique et onirique, mélangeant gravures et photos anciennes dans des mises en scène surréalistes.

www.treizebisbis.wixsite.com/treize-bis

JBC, Novembre 2016

JB Colin - Galerue Cascades, Novembre 2016

2e édition de la Galerue Cascades, l’artiste montreuillois JBC, alias Jean-Baptiste Colin, nous fait le plaisir de nous transporter dans son univers mêlant art baroque latino-américain, culte des icônes et ambiances tropicales dans un style graphique et coloré.

www.jbc-art.com 

Jimmy C, Juin 2016

JimmyC - GaleRue Cascades, juin 2016

1ère édition de la Galerue Cascades, l’artiste australien Jimmy C., précurseur du « drip painting », nous fait l’honneur d’ouvrir le mur, avec ses créations colorées, d’inspiration expressionniste entièrement réalisées à l’aérosol.

www.akajimmy.com

Abonnement aux Chroniques d'Expos

Recevez chaque mois nos dernières Chroniques d'expositions à Paris et en province...

Expositions en cours…

  • La Collection Bührle, au Musée Maillol
    La Collection Bührle, au Musée Maillol

    Musée Maillol, Paris
    jusqu'au 21 juillet 2019

    Grande collection
    Réunie entre 1936 et 1956 à Zurich, la Collection de l'industriel suisse Emil Bührle, est l'une des collections particulières les plus prestigieuses au monde. Pour la première fois à Paris, une partie de ces chefs-d’oeuvre est réunie et présentée au sein de cette exposition qui parcourt les grands noms de l’impressionnisme, du post-impressionnisme, des Nabis, Fauves, Cubistes, et de l’École de Paris, en attendant son emménagement prochain dans la nouvelle extension du Kunsthaus de Zurich…

  • De l’Art des fous à l’Art psychopathologique, au Musée Sainte-Anne
    De l’Art des fous à l’Art psychopathologique, au Musée Sainte-Anne

    Musée d'Art et d'Histoire de l'Hôpital Sainte-Anne, Paris
    jusqu'au 28 avril 2019

    Art Brut psy
    Croisement et interactions entre l’histoire de la collection Sainte-Anne, l’histoire de la psychiatrie et l’histoire de l’art, cette deuxième expositions présente, après la première sur la découverte et l'intérêt pour cet art dès le débuts des années 50, concerne cette fois l’évolution de la constitution de la Collection Sainte-Anne, entre 1960 et 1970. 

  • Vasarely; Le partage des formes, au Centre Pompidou
    Vasarely; Le partage des formes, au Centre Pompidou

    Centre Pompidou, Paris
    jusqu'au 6 mai 2019

    Créateur d'univers
    Au milieu des années 1950, l'artiste d'origine hongroise Victor Vasarely (1906-1997), formé par Klee et Kandinsky à l'annexe hongroise du Bauhaus, et installé à Paris depuis 1930, pose les principes de ce qui sera consacré une décennie plus tard, aux États-Unis, comme l’Op art (art optique) : des compositions abstraites, basées sur des formes géométriques élémentaires, associées d’abord au noir et blanc puis à un nuancier de couleurs, propres à créer d’elles-mêmes des effets d’animation…

> Toutes les Chroniques et Actualités du moment