Hans Hartung, la fabrique du geste, au MAM

Musée d'Art Moderne de Paris, 
jusqu'au 1er mars 2020 

(Retrospective de précurseur) 
Acteur d’un siècle de peinture, qu’il traverse avec une soif de liberté à la mesure des phénomènes qui viennent l’entraver, depuis la montée du fascisme dans son pays d’origine l’Allemagne, jusqu'quà la précarité de l’après-guerre en France et à ses conséquences physiques et morales, jamais Hans Hartung (1904-1989), précurseur de l’une des inventions artistiques les plus marquantes de son temps : l’abstraction, ne cessera de peindre…

L’exposition porte un nouveau regard sur l’ensemble de l’œuvre de cet artiste majeur du XXe siècle et sur son rôle essentiel dans l’histoire de l’art. Elle donne à voir la grande diversité des supports, la richesse des innovations techniques et la panoplie d’outils utilisés durant six décennies de production. Son parcours comprend une sélection resserrée d’environ trois cent œuvres, provenant de collections publiques et particulières françaises et internationales et pour une grande part de la Fondation Hartung-Bergman.

 

Musée d'Art Moderne
11, avenue du President-Wilson - 75016 Paris
Metro : Alma-Marceau (L9)
www.mam.paris.fr

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne jeudi jusqu'à 22h.
Fermé le lundi

Entrée 13€ - Tarif réduit 11€ : 18 à 26 ans, enseignants
Gratuité : moins de 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux

Abonnement Chroniques et Actualités POZOR

Inscrivez-vous et recevez chaque mois, nos dernières Chroniques d'expositions, ou nos Actualités à venir.

Derniers jours...

  • Marcel Gromaire, l'élégance de la force… à Honfleur
    Marcel Gromaire, l'élégance de la force… à Honfleur

    Musée Eugène Boudin, Honfleur, 
    jusqu'au 25 novembre 2019 

    (Grande Retrospective) 
    Cette vaste exposition rétrospective consacrée au grand artiste français Marcel Gromaire (1892-1971), figure essentielle de l’art réaliste et humaniste du Nord, est organisée avec la participation exceptionnelle du musée d’art moderne de la Ville de Paris, mais aussi le soutien fondamental de la galerie de la Présidence et de la famille de l’artiste…

  • De Rousseau à Séraphine, les naïfs au Musée Maillol
    De Rousseau à Séraphine, les naïfs au Musée Maillol

    Musée Maillol, Paris, 
    jusqu'au 19 janvier 2020 

    (Grands Naïfs) 
    Issues du monde passionnant, rêveur, insolite et inépuisable des artistes dits « naïfs », appelés à l'époque « primitifs modernes », qui renouvellent la peinture à leur manière, à l’écart des avant-gardes et des académismes…, plus d'une centaine d'œuvres aux couleurs éclatantes livrent un pan souvent négligé de l’histoire de l’art de l’entre-deux guerres…

  • Degas à l'Opéra, au Musée d'Orsay
    Degas à l'Opéra, au Musée d'Orsay

    Musée d'Orsay, Paris, 
    jusqu'
    au 19 janvier 2020 

    (Impressionnisme magnifié) 
    Sur toute sa carrière, de ses débuts dans les années 1860 jusqu'à ses oeuvres ultimes au-delà de 1900, Edgar Degas (1834-1917) a fait de l'Opéra le point central de ses travaux. Il en explore les divers espaces, salle et scène, loges, foyer, salle de danse, s'attache à ceux qui les peuplent, danseuses, chanteurs, musiciens de l'orchestre, spectateurs, abonnés en habit noir hantant les coulisses…