Léonard de Vinci, au Musée du Louvre

Musée du Louvre, Paris, 
jusqu'au 24 février 2020 

(Génie universel) 
La célébrité extraordinaire de cet infatigable curieux, perçu très tôt comme l’incarnation du génie et du savoir universels, l’aura presque surréaliste de la Joconde et la littérature considérable qui s’est accumulée de son époque à nos jours offrent une image confuse et fragmentaire du rapport de Léonard de Vinci (1452-1519) à la peinture…

Aboutissement de plus de dix années d’un travail ayant vu, notamment, l'examen scientifique renouvelé des tableaux du Louvre et la restauration de trois d’entre eux (la Sainte Anne, la Belle Ferronnière et le Saint Jean Baptiste), permettant de mieux comprendre sa pratique artistique et sa technique picturale, l’exposition s’efforce également de clarifier la biographie de Léonard sur la base d’une reprise de l’ensemble de la documentation historique. Elle rompt avec l’approche canonique de la vie du maître florentin selon six périodes chronologiques rythmées par ses déplacements géographiques, en faveur de quelques clés qui en ouvrent l’univers.
Émerge ainsi le portrait d’un homme et d’un artiste d’une extraordinaire liberté.

 

Musée du Louvre - Hall Napoléon
Rue de Rivoli, 75001 Paris
Metro Palais-Royal / Musée du Louvre (L1 et 7), ou Pyramides (L14)
www.louvre.fr

Ouvert de mercredi à lundi de 9h à 18h, nocturne mercredi et vendredi jusqu’à 21h45
Fermé mardi et certains jours fériés

Entrée 17€ - Gratuit : moins de 18 ans, 18-25 ans UE, handicapés, chômeurs, minima sociaux
Réservation obligatoire sur www.ticketlouvre.fr

Abonnement Chroniques et Actualités POZOR

Inscrivez-vous et recevez chaque mois, nos dernières Chroniques d'expositions, ou nos Actualités à venir.

Derniers jours...

  • De Rousseau à Séraphine, les naïfs au Musée Maillol
    De Rousseau à Séraphine, les naïfs au Musée Maillol

    Musée Maillol, Paris, 
    jusqu'au 19 janvier 2020 

    (Grands Naïfs) 
    Issues du monde passionnant, rêveur, insolite et inépuisable des artistes dits « naïfs », appelés à l'époque « primitifs modernes », qui renouvellent la peinture à leur manière, à l’écart des avant-gardes et des académismes…, plus d'une centaine d'œuvres aux couleurs éclatantes livrent un pan souvent négligé de l’histoire de l’art de l’entre-deux guerres…

  • Degas à l'Opéra, au Musée d'Orsay
    Degas à l'Opéra, au Musée d'Orsay

    Musée d'Orsay, Paris, 
    jusqu'
    au 19 janvier 2020 

    (Impressionnisme magnifié) 
    Sur toute sa carrière, de ses débuts dans les années 1860 jusqu'à ses oeuvres ultimes au-delà de 1900, Edgar Degas (1834-1917) a fait de l'Opéra le point central de ses travaux. Il en explore les divers espaces, salle et scène, loges, foyer, salle de danse, s'attache à ceux qui les peuplent, danseuses, chanteurs, musiciens de l'orchestre, spectateurs, abonnés en habit noir hantant les coulisses…

  • Bacon en toutes lettres, au Centre Pompidou
    Bacon en toutes lettres, au Centre Pompidou

    Centre Pompidou, Paris, 
    jusqu'au 20 janvier 2020 

    (Icône britannique) 
    Plus de vingt ans après la dernière retrospective du grand artiste britannique Françis Bacon (1909-1992) au Centre Pompidou, l'exposition "Bacon en toutes lettres" réunit des peintures de 1971 à ses dernières œuvres en 1992 en plaçant la littérature puisée dans la bibliothèque de l'artiste, au cœur de l’exposition…